Skip to main content

Intégration et assimilation

Deux mots qui font débat. Faut-il intégrer les immigrés, ou les assimiler ? Pour éclairer cette redoutaable question, j'ai écouté de la musique, et pas n'importe laquelle, la Marseillaise, notre hymne national. Interprétée par Django Reinhardt et Stéphane Grapelli. Le Hot Club de France. C'était à la libération, dans une atmosphère on ne peut plus "patriote". Une Marseillaise dans le plus pur style manouche. Un formidable symbole d'intégration.

La culture des roulottes où Django était né, exaltant le symbole de la France, avec une jubilation contagieuse. L'assimilation, elle, aurait produit un tout autre résulat. Une tentative d'imitation de la Marseillaise façon Garde Républicaine, qui serait restée bien pâle à côté de l'original. Nous nous serions privés d'une version étonnante et pleine d'émotions de notre Marseillaise, quel dommage. L'assimilation est l'ennemie de la diversité, et interdit de profiter des avantages que procure la différence. Une occasion ratée en quelque sorte. L'intégration permet l'échange et l'enrichissement mutuel, alors que l'assimilation a pour objectif de gommer tout ce qui nous différencie. Comme l'endogamie qui conduit à la dégénérescence. Le progrès vient justement des confrontations, des ajustements, de la recherche de compromis, qui conduisent à dépasser les approches quotidiennes, à explorer l'inconnu. L'intégration n'est pas pour autant une sinécure, il faut la réussir et pour cela en avoir envie et s'en donner les moyens. Les nouveaux venus sont porteurs de défis à relever, pour leur bonne intégration comme pour le bénéfice de ceux qui les accueillent. Les nombreuses théories sur les moteurs de l'innovation mettent bien en évidence le rôle des contacts entre cultures, entre connaissances, entre modes de vie. C'est là où se trouve le progrès, dans une richesse analogue à celle que les écologues observent dans les zones de contacts entre milieux différents, les "écotones". L'exemple de la Marseillaise manouche illustre bien ce que l'on peut espérer d'une intégration réussie, merci Django.

Edito du 3 mai 2017

  • Vues : 1293

Ajouter un Commentaire

Enregistrer