“ Le dictionnaire du développement durable pour tous. libre pensée de l’écologie, d’une écologie facile,
avec les mots de tous les jours, mis à jour chaque semaine. ”

Edito du 8 juillet 2020

Global thermique ou global tout court ?

dominique bidou vertiEn ajoutant l’adjectif thermique, la convention citoyenne pour le climat est passée à côté du problème. C’est souvent ce qui arrive quand on lance une réflexion avec une orientation exclusive. La rénovation thermique des bâtiments est en effet une priorité, mais elle peut être aussi une occasion à saisir pour d’autres priorités. Le confinement en a d’ailleurs été un révélateur, que les 150 citoyens n’ont manifestement pas perçu. C’est la qualité « globale », pour reprendre le mot, qui est le sujet. Notre parc immobilier ne correspond pas aux besoins. Nous savons que les logements sont trop petits, déplorables au plan acoustique, mal connectés aux réseaux numériques, qu’ils n’ont pas été entretenu depuis des années, qu’ils ne sont pas, dans de nombreux cas, adaptés au handicap et notamment à la vieillesse, et d’une manière générale qu’ils ne correspondent pas aux exigences de la vie d’aujourd’hui. C’est vrai aussi bien dans les villes et les banlieues, que dans les campagnes qui voient les centre-bourgs se dépeupler au profit d’extensions mal conçues. Ce problème est lourd de conséquences, et dans des domaines bien éloignés de la thermique. « vivre dans un logement dégradé nuit à l’image que l’on a de soi-même » nous dit le CREDOC (1) qui précise que « l’habitation ne répond pas seulement à la fonction de se loger, c’est un marqueur social qui étaye les représentations que l’on a de sa position sociale ».

Lire la suite de l'édito

Reprise

Marketing

inaction

Il y a 20 ans, la lettre « Marketing vert » naissait sous l’impulsion d’Alain Mamou-Mani. Une association de termes antagonistes pour certains. Un mariage à risques, sans doute, mais n’est-ce pas un mariage nécessaire ?

Le développement durable a besoin de marketing. « L'ensemble des actions ayant pour objectif de prévoir ou de constater, et le cas échéant, de stimuler, susciter ou renouveler les besoins du consommateur, en telle catégorie de produits et de services, et de réaliser l'adaptation continue de l'appareil productif et de l'appareil commercial d'une entreprise aux besoins ainsi déterminé ». Cette définition officielle de la mercatique, pour reprendre le terme en bon français, se décline volontiers pour le développement durable.
Le changement d’époque, l’entrée dans l’ère du développement durable, ça ne se fait pas tout seul. C’est un effort, une prise de risque, et il est normal que la plupart d’entre nous hésitent. Pour obtenir des résultats, il convient de faire adhérer nos concitoyens à un projet, et la meilleure manière d’y parvenir est que ce soit leur projet.
Comment les amener à participer à l’élaboration du projet, et ensuite à sa mise en pratique ?

Lire la suite