“ Le dictionnaire du développement durable pour tous. libre pensée de l’écologie, d’une écologie facile,
avec les mots de tous les jours, mis à jour chaque semaine. ”

Edito du 18 septembre 2019

Le développement durable, pour remonter le moral des Français

dominique bidou vertiC'était y a 30 ans. Une rencontre interministérielle intitulée Ecologie et pouvoir proposait cette conclusion : le temps de l'alerte est fini, vient celui de l'action. Et pourtant, j"ai l'impression que nous sommes toujours dans l'alerte. Certes, depuis 1989 de nouvelles inquiétudes sont apparues. Le réchauffement climatique et la dégradation rapide de la biodiversité émergeaient, mais les préoccupations allaient plus aux pluies acides, à la couche d'ozone, à la protection de l'antarctique et à l'éléphant d'Afrique, pour ne reprendre que quelques dossiers emblématiques. Il semblait malgré tout qu'il fallait changer de registre, l'alerte étant entendue, pour laisser la place aux actions. ça va mieux, d'ailleurs, pour la couche d'ozone, et certaines espèces très menacées semblent aujourd'hui en meilleur état qu'alors. Des satisfactions toutes relatives, car de nombreux autres aspects se sont dégradés, et nous approchons de lignes rouges au-delà desquelles les dégâts seront irrévesibles. La fin de l'alerte était donc prématurée et bien optimiste. Celle-ci doit se poursuivre et nous sensibiliser en permanence aux nouveaux défis qui se manifestent.

Lire a suite de l'édito

mot de la semaine

Transversal

transversalVous connaissez la formule : « Tout est dans tout… et réciproquement ». Une plaisanterie, bien sûr, mais aussi un rappel de la complexité des choses, de leurs multiples interactions. Un regard transversal est nécessaire pour conduire des politiques efficaces.

Prenons un exemple : la santé. Tout le monde s’inquiète de la croissance irrésistible des dépenses de santé. Ce n’est pas nouveau. Il fut un temps où l’on a cru bon de limiter le nombre de médecins pour contenir cette progression. On en voit les résultats aujourd’hui, avec l’inertie qui caractérise ce genre de phénomène : non seulement les médecins manquent, mais il faudra du temps pour remonter la pente, car leur formation est longue, et le potentiel de formation réduit en conséquence du numérus clausus.
Les dépenses de santé ont plusieurs origines. Certaines sont heureuses, comme le vieillissement de la population et le maintien en vie de personnes très fragiles dès leur naissance. Une autre part ressortit au mode de vie et de travail. Stress, rythme trépidant, sédentarisation, pressions de toutes natures, bruit des transports et au travail, etc.

Lire la suite

 

Reprise

Cloisonnement

cloisonnement
L'approche globale, multicritères, ou encore systémique que demande le développement durable a un ennemi : le cloisonnement. Il peut être utile pour progresser sur certains points particuliers, mais il faut s'organiser pour ne pas en devenir la victime, si l'on veut jouer à fond la carte du "double dividence".

Ouvrir le champ du possible, une nécessité pour inventer un avenir « durable ». La recherche de « doubles dividendes » permet de faire des choix impensables si on ne « consolide » pas un ensemble d’effets positifs, qui peuvent se manifester sur des terrains bien différents. Le « double dividende » n’est pas évident, il faut le mériter. A l’inverse, le cloisonnement, si fréquent, est un redoutable facteur de contre-performance. Un exemple parmi d'autres, d'autant plus fort qu'il concerne le même domaine, le bâtiment. L'action vigoureuse d'isolation thermique lancée dans les années 1970 en réaction aux chocs pétroliers n'a intégré ni la dimension acoustique, ni la qualité de l'air intérieur. On a pu voir des ensembles immobiliers proches d'autoroutes faire l’objet d’importants travaux d’isolation thermique sans amélioration aucune au plan acoustique, parfois même avec des dégradations.
 

Lire la suite