Skip to main content

Un charbon qui coûte cher

La France a annoncé qu'elle abandonnait toutes formes de subvention au charbon, et tout récemment (le 17 novembre) les pays de l'OCDE viennent, après d'âpres négociations, de décider à leur tour qu'ils en faisaient autant, ou presque puisqu'ils pourront continuer à aider les centrales "les plus performantes". On apprend à cette occasion que les subventions au charbon se montent en moyenne à 4,3 milliards de dollars chaque année. Le communiqué du WWF qui commente cette décision précise le coût réel de ces aides : "Les soutiens financiers aux centrales à charbon par les agences de crédit à l’export des pays de l’OCDE causent de 8 à 32 milliards de dollars de dommages chaque année". L'addition est salée, si on ajoute le montant des subventions et les dégâts qu'elles provoquent sur la santé humaine et l'environnement. La décision des pays de l'OCDE est donc sage, même si elle ne va pas assez loin sur le charbon et qu'il y a encore d'autres énergies carbonées dont il faudrait, progressivement, se défaire. Combien de COP faudra-t-il pour abandonner définitivement les subventions aux énergies fossiles.

Edito du 25 novembre 2015

  • Vues : 1934

Ajouter un Commentaire

Enregistrer