ville

Amorce

Un mot que les pêcheurs connaissent bien, quand il s’agit d’appâter les poissons, pour qu’ils se rapprochent d’eux. L’amorce est le premier acte de la pêche. Prenons-le avec ce double sens, d’appât et de début d’un processus.

Bien que le mot soit à la mode, le développement durable n’est sans doute pas aussi attractif qu’il le mérite.

Atténuation

 

L’adaptation au changement climatique est une approche qui se fait sa place dans les esprits, collectivités et entreprises notamment. Distincte de la politique d’atténuation, qui vise à réduire le réchauffement, elle peut en être un allié très efficace.

Banc

Le développement durable tient souvent à peu de choses, comme les bancs dans les espaces publics. Une approche modeste qui ne suffit pas, mais qu'il ne faut pas négliger.

Popularisés par Georges Brassens, les bancs publics sont une bonne entrée dans la matière du développement durable. On en trouve de moins en moins, et c’est bien dommage, car ils constituent un moyen efficace et peu onéreux d’apporter de la convivialité dans la ville.

Bénéficiaire

 

Dans une société complexe, avec de nombreuses interconnections, le bénéficiaire réel d’un service n’est pas toujours facile à identifier, au-delà des apparences immédiates.
La confusion est fréquente. L’usager d’un service est souvent considéré comme son bénéficiaire.

Centre

Les villes étaient des lieux de contacts et d'échanges. A l'heure d'Internet et des télé-vision, -travail, -conférences, etc. ces contacts s'affranchissent du rapprochement physique. La fin des centres ?

En dehors de la gare de Perpignan, centredu monde révélé par Salvador Dali, il n’y a guère de centre qui soit éternel.  L’idée même de centre est en question.

Combien ?

 

Combien coûtent les services publics ? La question est souvent posée, et le procès instruit par la même occasion. Mais l’instruction doit se faire à charge et à décharge.

Un reportage récent à la télévison nous parle du prix des vélos en libre-service. Combien ça coute ?

Découpage



L'esprit cartésien nous a longtemps amené à découper les problèmes en sous ensembles plus faciles à maîtriser. Il faut dire clairement que cette approche a permis et permet encore de réaliser de nombreux progrès. Elle contient toutefois ses limites, ses pièges souvent, et il faut savoir la dépasser.

Densité

Parmi les fausses bonnes idées qui circulent, il y a celle de la hauteur des constructions pour obtenir de la densité de population. Le débat sur les tours à Paris illustre cette faute de raisonnement.
La terre est une ressource rare, il faut l’économiser. On lui demande tellement de services !

Douce

douce2Les circulations douces en ville notamment se développent. Le changement d’habitudes crée une gêne, mais les gains pour les habitants et la collectivité sont largement au rendez-vous.

Douce. Il ne s’agit pas ici d’une chanson douce, mais des circulations, vous l’aurez surement deviné. Le vélo et la marche, que l’on appelle aussi, en termes techno, les « mobilités actives », celles qui fonctionnent avec votre corps et votre force physique.

Ergonomie

Le bon usage des ressources, auquel le développement durable nous invite, passe notamment par les ressources humaines, dans toutes leurs dimensions. Il s'agit notamment de bien utiliser son corps. L'ergonomie devient ainsi un instrument de développement durable.

Un terme plutôt lié au poste de Travail, sa bonne adaptation au corps humain, pour que les Mouvements soient aussi peu traumatisants que possible, aussi peu fatigants que possible.

Hôpital

HopitalL’hôpital est un élément structurant de nos villes, et au-delà, de nos sociétés. Des enjeux multiples, concernant les personnels et les patients, où l’on trouve des relations sociales, de l’environnement, et bien sûr de l’argent.

Bien sûr, il y a beaucoup de technologie et de capital scientifique dans un hôpital, mais la ressource essentielle, dont tout dépend, est bien la ressource humaine. Le développement durable commence par bien faire son métier, répondre à des besoins. Pour cela, le bien-être au travail est un préalable.  Le développement durable est avant toute chose une aventure humaine, qui concerne toute une communauté. C’est ce dont témoignent l’ensemble des équipes et des directions des hôpitaux qui se sont lancées dans des démarches de développement durable.

Interstices

Pour relever le défi du développement durable,il ne faut rien négliger. La moindre ressource, physique ou sociétale, doit être valorisée. Mobilisons les interstices.

Dans le cochon tout est bon. Pas de morceau qui n’ait son utilité. Un maximum de rendement, pas de déchet. Cette illustration de pratiques traditionnelles et de la sagesse populaire réunies sied bien au développement durable.

Marche

 

marche2La marche à pied a toutes les qualités : bonne pour les marcheurs, et bonne pour l’environnement. Comment la développer au quotidien, dans les villes, pour en tirer ce double dividende ?

La marche passe par des hauts et des bas. L’expression « marche ou crève » nous rappelle le bas, mais le message dominant aujourd’hui est plutôt positif, en référence à notre santé.

Miel

mielLes ruches envahissent Paris. Après le traditionnel jardin du Luxembourg et son école d’apiculture, on a vu le Conseil régional d’Ile-de-France, et plus récemment le Grand Palais, l’Opéra, et bien d’autres installations plus modestes mais tout aussi bourdonnantes. La banlieue n’est pas en reste. Les apiculteurs deviennent la coqueluche des grandes agglomérations.

Mine

mineLa pénurie de matières premières pousse à ouvrir des mines ou à forer des puits dans des conditions toujours plus inquiétantes. Pourquoi aller toujours plus loin alors que les viles offrent d’excellents gisements, et se présentent comme des mines bien sous-exploitées ?
Mines urbaines. C’est le nom d’une chaire qui vient de s’ouvrir sous l’égide conjointe d’Eco-systèmes et de Paris-Tech(1). Voilà un concept intéressant, bien en phase avec celui d’intensité, faire plus avec moins, rendre plus de services avec moins de matières premières.

Mouton

A l'inverse des moutons de panurge, il s'agit ici d'une initiative originale à base de moutons, toujours à la recherche d'un double dividende.

Voici la suite logique de la chronique Tondeuse. Il s’agissait d’une machine, dont les performances étaient bien modestes, destinée à l’entretien des pelouses.

Quartier

Le mot était souvent péjoratif. Il est devenu la marque d'une ambition. Quartier, hier sensible, est devenu durable. Une progression qui ne devrait pas n'être que sémantique.

Rassurons d’emblée les végétariens, il ne s’agit pas ici de quartiers de viande. Nous ne parlerons pas non plus, malgré l’appel à la poésie qu’elle porte naturellement, de la lune et de ses quartiers.

Rafraichissement

Les canicules, qui seront de plus en plus fréquentes, conduisent à mener des politiques de résilience, notamment dans les villes. Comment rafraichir les villes, pour éviterla surchauffe ?

Malgré tous les efforts que l’on peut imaginer, il est aujourd’hui certain que la planète va se réchauffer. Même 1,5 degrés de plus en moyenne provoque un phénomène de canicule, dont nous ressentons les prémices et qui va s’accentuer au cours des prochaines années. Les conséquences sont nombreuses, notamment sur notre confort et notre santé pendant l’été. On parle de « confort d’été », mais il s’agit bien aussi de santé, pour les personnes les plus fragiles notamment.

Sol

Le développement durable nous conduit à faire le meilleur usage de nos ressources. Le sol est une ressource importante pour l'avenir de l'humanité, et de bien des manières.

La planète Terre est, nous le savons, plutôt maritime. La mer constitue un patrimoine extraordinaire pour l'humanité. Celle-ci y puise de nombreuses ressources, et nous n'en connaissons sans doute qu'une infime partie. Mais il n'y a pas que la mer. Il y a aussi la terre, ou plutôt le solsur lequel nous avons construit nos villes, le sol qui nous produit des denrées de toutes sortes, le sol qui abrite une vie sauvage.

Stade

Depuis les JO de Sidney de l'été 2000, il est reconnu que le sport doit intégrer le développement durable, notamment dans ses installations. Qu’est-ce qu’un stade durable ?

Déjà, l’Euro 2008, en Suisse et en Autriche, avait permis d’illustrer ce que peut être un stade à l’aune du développement durable. L’organisation par la France d’une prochaine édition de la compétition remet en lumière cette nouvelle vision.

Téléphérique

telepherique thomas q vIQc1v iEdI unsplashLa transposition d’une technique d’un univers à un autre est une des formes classiques de progrès. C’est juste un pas à franchir pour capitaliser des savoirs et des expériences, et leur donner une deuxième vie. Le téléphérique en donne une bonne illustration.

On pense tout d’abord à la montagne, où le premier téléphérique a été inauguré en 1908, sur le Wetterhorn, en Suisse.

Vélo

Nos vies "modernes" sont souvent coupées en rondelles, travail, déplacement, loisir, etc. On en perd ainsi la vue d'ensemble et progressivement la possibilité d'un bon pilotage. Le vélo offre une bonne opportunité de reprendre le contrôle.


Voilà un mot plein d’évocations pour le développement durable. Le vélo est un des modes de déplacement les plus efficaces, en terme de consommation d’énergie, de place au sol, de bruit et pollutions émises. Il reconquiert progressivement sa place dans les Villes de France, mais il y reste loin de celle qu’il occupe dans d’autres pays, ceux d’Europe du Nord notamment.