proximité

Argent

Concilier environnement et économie, entend-on souvent dire. Comme si leurs intérêts étaiient contradictoires. Voici l'histoire d'une alliance ancienne, dont il nous faut trouver les formes d'aujourd'hui.

But

but vidar nordli mathisen 563590 unsplashIl s’agit ici de l’entreprise. Quel but poursuit-elle ? Le profit des actionnaires, le bien-être de ses salariés, la production de biens et services utiles à la société ? Le chômage persistant nous conduit peut-être à des remises en cause de ces positions.

Le débat sur le projet de loi PACTE (plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises) permet de remettre le projecteur sur le rôle de l’entreprise dans nos sociétés modernes. L’économiste américain Milton Friedmann dans un article célèbre publié dans le New-York Times en 1970 lui donne comme objectif la maximisation des profits pour ses actionnaires. Peu importe l’utilité sociale de la production, peu importe les autres « parties prenantes » de l’entreprise, salariés, clients, riverains et environnement.

Calme

Comment le calme est-il ressenti, comment le caractériser ? Bien au-delà du silence, le calme permet d'entrer dans la complexité des sens, dans toutes leurs dimensions.

Comme chacun sait, le silence peut être pesant. L’absence totale de bruits, de sons de toutes natures, est aussi redoutable que le vacarme, à ceci près qu’il ne laisse pas de séquelles Physique irréversibles.

Centre

Les villes étaient des lieux de contacts et d'échanges. A l'heure d'Internet et des télé-vision, -travail, -conférences, etc. ces contacts s'affranchissent du rapprochement physique. La fin des centres ?

En dehors de la gare de Perpignan, centredu monde révélé par Salvador Dali, il n’y a guère de centre qui soit éternel.  L’idée même de centre est en question.

Décision

La question de l’Europe et du Brexit nous conduit à celle, plus large, de la gouvernance. Quelle gouvernance dans le monde actuel, marqué par l’ouverture des frontières. Où se prennent donc les décisions ?

La défiance de nombreux citoyens vis-à-vis de l’Europe et même du gouvernement français et d’autres gouvernements nationaux, indépendamment de leur couleur politique, tient à une constatation : chacun se sent dépossédé de son pouvoir de choisir son avenir, et même son présent.

Fraises

hL’alimentation offre un excellent prisme pour observer la société et imaginer une voie vers le développement durable. Les fraises nous en donnent une bonne illustration.

Gâchis

Pour relever le défi que représente le développement durable, il faut mobiliser le maximum de nos atouts. On constate hélas que certains sont délaissés. Un véritable gâchis.

Hôpital

HopitalL’hôpital est un élément structurant de nos villes, et au-delà, de nos sociétés. Des enjeux multiples, concernant les personnels et les patients, où l’on trouve des relations sociales, de l’environnement, et bien sûr de l’argent.

Bien sûr, il y a beaucoup de technologie et de capital scientifique dans un hôpital, mais la ressource essentielle, dont tout dépend, est bien la ressource humaine. Le développement durable commence par bien faire son métier, répondre à des besoins. Pour cela, le bien-être au travail est un préalable.  Le développement durable est avant toute chose une aventure humaine, qui concerne toute une communauté. C’est ce dont témoignent l’ensemble des équipes et des directions des hôpitaux qui se sont lancées dans des démarches de développement durable.

Maire

Les élections municipales sont l’occasion d’une réflexion sur ce que l’on attend du maire, et sur les projets de réforme des communes dans une perspective de développement durable, avec ses aspects humains, techniques et économiques.
Les 36 680 communes de France font traditionnellement l’objet d’un débat. Les comparaisons avec les pays voisins montrent une carte administrative extrêmement fine, et beaucoup souhaitent la transformer pour aller vers de plus grandes unités. Mais la France résiste, la réforme tarde. Pourquoi ?

Monnaie

La politique monétaire est toujours bien compliquée pour la plupart d’entre nous. Certaines initiatives rapprochent la monnaie de la vie quotidienne.

La monnaie est une commodité. Elle permet des échanges, et des relations dans le temps et l’espace.

Optique

Au moment où nous devons tout mettre en œuvre pour trouver de nouvelles formes de « progrès », les trains qui n’arrivent pas à l’heure occupent le devant de la scène. Une erreur d’optique qui fausse les jugements, au moment de prendre les décisions.

Participatif

De nouveaux modèles économiques devront être imaginés pour entrer dans l’ère du développement durable. Economie de fonctionnalité, économie circulaire, internalisation des coûts externes, et bien d’autres orientations demandent des modèles adaptés. Le volet participatif de la nouvelle économie est un des aspects de la question.

Nous sommes aux Haies, modeste commune du Nouveau Rhône, 772 habitants, à 10 km de Givors et limitrophe de Condrieu, célèbre pour ses vins. Une commune du parc naturel régional du Pilat. Particularité : c’est la première collectivité à disposer d’une « centrale villageoise ».

Poche

Small is beautifull. Formule un peu oubliée dans une époque où XXL est la régle. Pour exister, il faut fusionner, agréger, regrouper. Les jardins de poche illustrent, au contraire, tout l'intérêt des initiatives de proximité.

A la veille du 21e siècle, la rue Papillon (Paris 9e) avait montré la voie en se transformant quelques jours par an en un jardin, au mois de mai. Un petit morceau de rue, sans autre fonction que la desserte de quelques immeubles.

Tiers

Tiers fait référence au troisième. Le troisième homme, qui vient enrichir le jeu entre deux protagonistes, qui apporte de nouvelles perspectives, et permet de dépasser des antagonismes irréductibles. Un terme important pour dépasser les contradictions, et en sortir « par le haut ».

Il y a beaucoup de tiers dans notre société, même si le tiers provisionnel vient de disparaître avec la retenue à la source. Dans notre histoire, c’est le tiers-état, le reste une fois que l’on a distingué ce qui compte, la noblesse et le clergé. Le tiers est défini par défaut, et contient une quantité de populations différentes, dont les intérêts ne convergent pas forcément. Mais c’est le tiers-état, notamment avec sa branche bourgeoise, qui a fait tomber l’ancien régime, et provoqué l’advenue de la république. C’est le tiers qui porte les idées nouvelles, et bouscule les habitudes, ce qui est bien nécessaire pour explorer les futurs originaux que demande le développement durable.