précaution

Absolu

Dans un monde qui bouge vite, l'absolu offre un refuge et donne des repères. Mais attention à l'illusion qu'il pourrait donner. Le caractère absolu n'est jamais définitif, il faut de défendre et savoir l'adapter.

Il y a des Valeurs Fortes, qui s’imposent aisément à l’esprit comme la Santé, le Patrimoine, la nature. Elles ont souvent suscité des Lois pour les protéger envers et contre tout.

Accident





Il y a des voitures très sures. Quand il y a un accident, ses passagers sont sains et saufs, pourvus qu’ils aient été attachés et ainsi protégés par une carcasse très résistante aux chocs.



Mais il n’y a pas que les passagers, il y a des victimes qui étaient à l’extérieur de la voiture. Et telle voiture très sure pour ses occupants se révèle très brutale pour les autres, comme les piétons. Est-ce la vraie sécurité, ne doit-elle pas être partagée ?

Alerte

Un esprit alerte, et un sens de l’alerte face aux imprévus et aux événements fâcheux qui peuvent nous toucher, voilà deux approches du mot alerte, adjectif et nom commun, bienvenues pour avancer sur le voie du développement durable.

La recherche de nouveaux modes de développement nécessite un esprit ouvert, sans idées préconçues, et surtout alerte : capacité d’écoute, réactivité, vivacité, imagination, créativité, autant de qualités bien utiles pour explorer les futurs, et ouvrir le champ du possible.

Aventure

 

Séduisante et inquiétante la fois. L’aventure présente ces 2 aspects, de découverte et de respiration d’un coté, de crainte de l’inconnu de l’autre. Le développement durable est la recherche d’une nouvelle étape dans l’aventure humaine.

Catastrophe

La crainte de la catastrophe est souvent évoquée pour "vendre" le développement durable. Une approche souvent contre-productive, et de surcroît bien dangereuse.

Les nombreux reportages sur les catastrophes mettent en évidence un sentiment fréquent : elles sont la manifestation d’une Colère divine.

Code

Le code-barres a envahi nos paysages quotidiens. Il s’ajoute à de nombreux codes, mais le code est aussi une manière de lire un mot, et de lui donner un sens. Le développement durable n’échappe pas à cette approche.

Les codes sont partout. Certains sont officiels, comme le code de la route ou le code civil. Ils couvrent les domaines et nous disent comment vivre : code de la construction, de la santé, de l’environnement, du commerce, etc. Ils composent notre univers juridique.

Déni

Scientifiques et économistes, une fois n'est pas coutume, délivrent le même message, sur la nécessité absolue d'un changement profond. Il semble que ce soit prêcher dans le désert. Pourquoi un tel déni d'une réalité qui s'impose avec de plus en plus d'évidence ?

Doute

Le succès des semeurs de doute sur le réchauffement climatique provoque souvent l'indignation des promoteurs du développement durable. Il devrait aussi les conduire à s'interroger sur leur propre discours, et la manière dont ils présentent l'avenir.

Comme la langue d’Esope, le douteest la meilleure et la pire des choses.

Evidence

evidenceLa construction d'un monde différent, capable de faire vivre dignement 9 milliards d'humains, exige que l'on se débarasse de certitudes et des canons du passé. Il faut chasser les fausses évidences.

L’évidence, voilà l’Ennemi n°1 de la pensée. Pourquoi s’interroger, alors que la situation est limpide, et que l’action s’impose d’évidence ?

Expérimentation

experimentation chuttersnap 146799 unsplashLe développement durable est à construire. Quelle chance d’avoir à créer son propre univers, mais quelle responsabilité, aussi. Et ce n’est pas facile, on peut se tromper. Innover est toujours une prise de risque, et il faut faire attention, prendre des précautions quand les enjeux deviennent trop lourds. Innovation et précaution, loin de s’opposer, se complètent, il faut le dire clairement.

Dans l’incertitude, une bonne idée est d’expérimenter. Voir ce que cela donne, avant de décider d’aller plus loin, surtout quand il s’agit de la chose publique. Dans un pays comme la France, où le dogmatisme l’emporte souvent sur le pragmatisme, cette idée, qui suppose que la loi n’est ni universelle ni éternelle et que les responsables politiques ne détiennent pas la vérité, est mal vue, et nous ne comptons plus le nombre d’expérimentions qui sont restées des expérimentations, sans que jamais les enseignements en soient tirés.

Frein

Paradoxalement, les freins sont la conditions de la vitesse. Les organes de sécurité permettent d'aller vite, et il en est de même pour la nécessaire innovation au titre du développement durable.

Les freins, c’est bien commode : ça permet d’aller vite. Pour une voiture, leur puissance est calculée en fonction de sa vitesse potentielle et de son poids.

Frileux

En ces périodes de crise, il est de bon ton de trouver des boucs émissaires et des explications définitives. Le principe de précaution est une des victimes toutes désignées de ces errements, qui cachent le plus souvent une réelle frilosité.

Est-ce l’effet de l’âge ? Nos sociétés sont frileuses. Il pourrait s’agit de thermique, il faudrait alors chauffer les logements au-delà des 19° officiels, mais nous parlerons ici d’attitude face à la vie.

Permis

 

Le développement durable fait fortement appel à la créativité de tous, individuellement et collectivement. Comment y parvenir dans un univers marqué par quantité de permis ?

Peur

Le développement durable est souvent associé à la peur du lendemain. Bien sûr, il y a des dangers, des inconnues. Mais ce sont autant de défis à relever, et  la perspective de forger son propre devenir.

La phrase aujourd’hui célèbre n’ayez pas peur réveille bien sûr la peur. C’est un peu comme restez calme, qui énerve souverainement. Le simple fait d’évoquer ce que l’on combat le rend plus présent, plus proche, et provoque des réactions classiques bien connues.

Procédure

Dans nos sociétés complexes, les procédures se sont multipliées. La créativité et la spontanéité en sont affectées. Faut-il tuer les procédures ?

La procédure a mauvaise presse. Lourde par Définition, inadaptée,  elle provoque des obligations d'intérêt douteux, et détourne souvent de l'essentiel : le projet, le sens de l'action. C'est le royaume de la technocratie.

Scepticisme

 

Le doute et le scepticisme sont souvent confondus. En matière de changement climatique, ils conduisent pourtant à deux attitudes opposées.
Le scepticisme recule. Il s’agit du réchauffement climatique. C’est ce qui a été dit, notamment, au cours d’une réunion d’Entreprises pour l’Environnement (EPE) sur l’adaptation au réchauffement climatique(1).

Vérité

La vérité est changeante. Il est parfois difficile d'avoir des certitudes dans un monde complexe, mais la recherche de la vérité est toujours payante.

Où est la vérité ? Il est bien connu qu’elle change selon la rive du fleuve ou encore le versant des Pyrénées où l’on se trouve, mais aussi du point de vue d’où on se place.