gratuit

Charnière

On dit que la crise se manifeste quand un monde ancien tarde à mourir, et que le nouveau peine à naître. Nous sommes bien dans des charnières entre deux époques, aavec le développement durable en perspective. 

Le concept de développement durable, qui consiste, selon la définition du rapport Bruntland, « à satisfaire les besoins des populations actuelles sans compromettre la capacité des générations futures à satisfaire les leurs », apparaît en cette fin du XXème siècle, à la suite de cris d’alarme lancés par des chercheurs, des associations et un club d’industriels. C’est une réponse à l’expression d’un sentiment de panique, qui s’est traduit par le slogan « halte à la croissance ». Quand la machine s’emballe, on arrête tout. Ce n’est pas un hasard si le développement durable émerge à cette époque, c’est que nous sommes à la charnière entre deux époques.

Extrême

C’est à partir d’un « magazine de l’extrême » que Nicolas Hulot est devenu écologiste.  L’extrême a desVertus pédagogiques, certainement. Une porte d’entrée vers le durable. Aller jusqu’au bout, au bout du monde, à bout de souffle, le plus loin possible pour mieux comprendre et mesurer ses limites.
Les iles australes françaises, Crozet, Kerguelen, St Paul et Amsterdam,  dites aussi subantarctiques pour les premières, sont souvent appelées terres extrêmes.

Tableau de bord

Pour savoir comment progresse le développement durable, ou la transition écologique, un tableau de bord peut se révéler bien utile. A condition qu’il ne se passe pas à côté de l’essentiel.