économie circulaire

Argent

Concilier environnement et économie, entend-on souvent dire. Comme si leurs intérêts étaiient contradictoires. Voici l'histoire d'une alliance ancienne, dont il nous faut trouver les formes d'aujourd'hui.

Boucle

Il pourrait s’agir des belles boucles d’or de vos charmants bambins, et alors je vous renverrais à Shampoing, mot abordé en février. Parlons plutôt des boucles comme mode de fonctionnement, comme un cinéma permanent. 

Le développement durable passe souvent par des boucles, c’est à dire des circuits courts, que l'on arrive à contrôler et à exploiter. On aurait pu aussi partir du mot « cycle », c’est à peu près la même chose, avec le mot recyclage qui est toujours un best seller du développement durable.

Cascade

cascade thomas griesbeck 411183Voilà un mot sympathique, qui rappelle aussi bien l’eau qui coule que les aventures au cinéma.

Il évoque surtout des étages dans la retombée de l’eau, une énergie qui se libère par vagues successives. Pour le développement durable, cette approche est très importante :

Circulaire

Il n’y a pas que les boulevards qui soient circulaires, il y a aussi l’économie. Le mot "circulaire" est un des piliers du développement durable, et il se décline de bien des façons.

Les boulevards circulaires sont les remparts des Villes modernes. Le mot même de boulevard, qui désigne à l’origine le terre-plein derrière un rempart où l’on amenait les canons, fait référence à un Ouvrage défensif.

Déchet

Le déchet est l’apanage du riche, le pauvre ne peut s’offrir ce luxe. Nos sociétés se sont crues riches, mais elles vivent souvent au-dessus de leurs moyens. Y a-t-il des déchets « durables » ?

Le concept même de déchet n’a de sens que dans un monde infini. Un monde dont les ressources se renouvellent sans cesse, et dont les capacités d’absorption sont illimitées. Infini comme le monde était ressenti il y a encore quelques années, comme le sont encore trop souvent les océans, comme l’espace.

Délaissés

delaissesLes modèles dominants sont souvent impérieux, et cherchent à s’imposer à tous. Se créent ainsi des délaissés, incompatibles avec le développement durable.

Un mot dans l’univers des transports, route et rail essentiellement. Le fruit de l’histoire, excédents des achats de terrains pour installer chaussées et voies, ou restes d’aménagements, de transformations des axes de communication. Au total des milliers d’hectares, dans les départements ruraux, une surface considérable, située par nature le long des axes de communication.

Détermination

dterminationLa construction d'un monde différent, répondant aux besoins de 9 milliards d'êtres humains, est une découverte permanente. Des choix, aussi, avec le risque de se tromper. Une progression qui exige bien des vertus, parmi lesquelles la détermination.

Le développement durable est exigeant. C’est une exhortation au dépassement de soi-même, des contradictions qui nous habitent, pour parvenir à satisfaire les besoins de tous les êtres humains sans pour autant se priver aujourd’hui ni compromettre les chances de nos enfants de bien vivre eux aussi. Il va falloir se montrer malin, et surtout faire preuve de détermination.

Dynamique

Le développement durable est dans le pré. Cours y vite, il va filer ! Il ne tient pas en place, il est en perpétuel mouvement. Le développement durable n'est pas un état, c'est une dynamique.

Qu’il s’agisse du jeune cadre dynamique ou de la dynamique des fluides, c’est de Mouvement que l’on parle, ou de la capacité à évoluer, à s’adapter, à changer de situation.

Excédents

Après les excédents de lait, qui ont fait couler beaucoup d’encre en leur temps, ce sont les excédents d’électricité qui nous préoccupent. Le développement attendu des énergies renouvelables éclaire la question sous un jour nouveau.

Les énergies renouvelables sont souvent critiquées pour leur caractère intermittent. Une critique bien exagérée, quand on pense qu’aujourd’hui, la première énergie renouvelable, l’hydraulique, est parfaitement maîtrisée et peut être mobilisée à la demande.

Finance

Une chronique particulière, pour mettre en perspective une dizaine de billets concernant un thème fort de l’actualité, la finance. 10 billets datés, du 29 mars 2006 (Argent) au 11 septembre 2008 (Valeur), et qui constituent un bouquet. Un bouquet de billets qui se recoupent souvent, mais que le rapprochement éclaire et renforce, et qui donne l’occasion d’un chapeau introductif.

Hectare

Combien de ressources pouvons nous consommer "durablement", avec les rejets qui en résultent par simple métabolisme ? La question se pose quand on peut craindre que l'humanité toute entière dépense plus que ce que la Terre produit.
L'hectare est une unité de Surface.

Jardin

Le jardin est une leçon de choses. C'est ausi une école du développement durable, à condition de l'aborder dans de bonnes dispositions.

Adam et Eve ont-ils vraiment été chassés du Jardin d’Eden, ou en sont-ils partis d’eux-mêmes ? On peut s’interroger sur la vraie nature de leur « Orgueil ».

Mine

La pénurie de matières premières pousse à ouvrir des mines ou à forer des puits dans des conditions toujours plus inquiétantes. Pourquoi aller toujours plus loin alors que les viles offrent d’excellents gisements, et se présentent comme des mines bien sous-exploitées ?
Mines urbaines. C’est le nom d’une chaire qui vient de s’ouvrir sous l’égide conjointe d’Eco-systèmes et de Paris-Tech(1). Voilà un concept intéressant, bien en phase avec celui d’intensité, faire plus avec moins, rendre plus de services avec moins de matières premières.

Miracle

Le développement durable serait-il une alchimie ? Transformer les déchets en ressources, voilà une des clés du développement durable, qui relève parfois du miracle comme des exemples ci-dessous le révèlent.

Pour faire plaisir aux ligues anti alcooliques, je ne vous parlerai pas d’eau changée en vin, mais de sacs en plastique qui se subliment en routes. Ça se passe au Niger : Les sacs en polyéthylène sont déposés dans un fourneau à ciel ouvert et mélangés à du Sable.

Partenaire

partenaireL’intelligence à plusieurs. Voilà une voie vers le développement durable, partant du principe que nul ne peut relever tous les défis à soi tout seul. La question est de trouver le, ou les, bons partenaires et d’apprendre à travailler ensemble. Parfois, cela donne des assemblages inédits, voire improbables.

Prenons quelques exemples. Quoi de commun entre un éleveur de chèvres, un berger, et un fabricant d’électricité ? Et bien ils se sont rencontrés pour créer des centrales agri-solaires. Des centrales photovoltaïques au sol, mais surélevées de manière à laisser pousser l’herbe au-dessous et passer des moutons qui s’en nourrissent. Le risque est grand, en effet, que les grandes centrales photovoltaïques au sol ne soient destructrices de terres agricoles, et d’un potentiel de production, et bien sûr de biodiversité.

Pilon

Il y a beaucoup de pilons dans la vie. Celui qui nois intéresse ici est celui de l'imprimerie, instrument de recyclage, ou de rattrapage de nomlbreux excès ?

Si l’on oublie la jambe de Bois le Long John Silver, le pirate de l’île aux trésors de Robert Louis Stevenson, le pilon évoquera la volaille, et les ripailles dont chapons et poulardes étaient les vedettes.

Réforme

Sous la pression de l’Europe ou de nos créanciers, il n’est question que de réformes. Des réformes pour ressembler aux autres pays, aux autres économies. Est-ce la bonne voie ? Comment associer réforme et développement durable ?

Le débat sur le budget de la France se résume souvent à une question : les réformes de structure.

Requin

requinNous allons aborder ici la bonne santé des océans, avec plusieurs indicateurs dont celui des populations de requins, victime à la fois de fantasmes et de la bonne réputation de leurs ailerons.

Le réchauffement climatique ne doit pas faire oublier d’autres périls qui menacent la planète. La question des océans tout aussi inquiétante, et d’ailleurs elle rejoint celle des émissions de gaz à effet de serre puisque les océans constituent un immense appareil à capter ces derniers, grâce au phytoplancton.

Saisons

Le temps et les saisons sont un thème courant de conversation. Ce sont aussi des enjeux forts de développement durable. Vivre avec les saisons, c'est du plaisir et de la bonne gestion de la planète.

Territoire

territoire gauguinPas de perspectives d’avenir sans histoire, pas de développement durable sans territoire. La mondialisation a parfois fait oublier l’importance du territoire, mais ce dernier montre encore sa vigueur.

Paradoxalement, la mondialisation renforce le rôle du territoire. Chacun ressent un besoin d’ancrage dans une société de taille humaine, avec ses repères et sa culture. Le terme de territoire recouvre ici bien plus qu’un morceau de terre, qu’un sol.