consommateur

Achat

Pouvoir et achat, deux mots souvent associés pour tenter de mesurer une capacité de répondre à nos besoins et à nos envies. Deux mots souvent victimes d'une visiion simpliste.

Le Pouvoir d’achat serait une des préoccupations principales de nos concitoyens.

Acteurs

 

Il ne s’agit pas ici de cinéma, mais de nos actions à tous, qui sommes donc acteurs du développement durable, pour le meilleur ou pour le pire. Comment faire pour que les acteurs s’engagent pour le meilleur ?

Notre société est cloisonnée, chacun le sait et le déplore. C’est au croisement de plusieurs domaines que les choses se passent, et c’est justement là que nous sommes désarmés.

Apparences

Le développement durable nous invite à aller au-delà des apparences, dans tous les domaines et notamment dans la politique. Les institutions, cadre le labonne gouvernance, constituent à ce titre un enjeu fort de durabilité.

Les apparences sont trompeuses, c’est bien connu. Elles permettent de s’abstraire des réalités, de vivre sur des Illusions, ce qui entraîne souvent des réveils désagréables.

Bilan

Il y a de nombreuses manières d’établir un bilan financier. Il en est de même pour le carbone, et d’une manière plus générale pour les émissions de gaz à effet de serre.

Sans doute pour des raisons de commodité, la mesure des émissions de gaz à effet de serre s’est faite par pays d’émission. Ce serait très bien si nous ne consommions que des produits fabriqués chez nous, mais nous en sommes loin, et la mondialisation des échanges ne va pas s’arrêter demain.

Budget

50 milliards d’économies, voilà ce qu’il est convenu de trouver au plus vite pour les finances publiques. Les ménages sont sollicités, et leurs budgets personnels en seront affectés. Une ponction qui suscite une réflexion sous l’angle du développement durable.
Il n’y aura pas d’impôts nouveaux ! Belle affirmation, immédiatement contredite : les annonces de gel de ré

munération constituent bien une forme d’impôt, un prélèvement à la source pour certaines catégories de contribuables, retraités et fonctionnaires notamment.

Caddy

La lutte contre le gaspillage alimentaire doit être menée tout au long de la chaine, de la production à la consommation. Elle illustre avec force le concept du « double dividende ». Prenez votre caddy, et entrez au supermarché !

Le Super U de Nozay, non loin de Nantes, l’a fait : il a réduit de moitié le volume de ses déchets.

Cascade

cascade thomas griesbeck 411183Voilà un mot sympathique, qui rappelle aussi bien l’eau qui coule que les aventures au cinéma.

Il évoque surtout des étages dans la retombée de l’eau, une énergie qui se libère par vagues successives. Pour le développement durable, cette approche est très importante :

Certificat

certificatUn mot qui provoque des polémiques, qu’il convient de canaliser pour tirer le meilleur de ces certificats en tous genres. Des certificats pour valoriser la qualité.

Passer d’une croissance quantitative à une croissance qualitative. La première entraîne des besoins de matières premières et d’énergie toujours plus importants, la seconde fait appel à la matière grise, au Talent , au Travail humain.

Circulaire

Il n’y a pas que les boulevards qui soient circulaires, il y a aussi l’économie. Le mot "circulaire" est un des piliers du développement durable, et il se décline de bien des façons.

Les boulevards circulaires sont les remparts des Villes modernes. Le mot même de boulevard, qui désigne à l’origine le terre-plein derrière un rempart où l’on amenait les canons, fait référence à un Ouvrage défensif.

Client

Dans une perspective de développement durable, la consommation devrait-elle s'imposer comme le moteur du développement, au mieu de la production, qui tente de s'imposer à tout prix, au nom de la croissance et de l'emploi ? Le client deviendra-t-il plus important que le fournisseur ?

Le client est roi, c'est bien connu. Ça tombe bien, puisque le développement durable nous conduit à partir de la demande, du besoin, et non de l'Offre, suspectée a priori de vouloir s'imposer, et de « pousser à la Consommation », avec un Risque de gaspillage de nos Ressources.

Découplage

 

Dans le langage de référence du développement durable figure le mot « découplage ». Séparer la courbe de la croissance de celle des prélèvements de ressources et des pressions sur la planète.

Ecart

Le cours du pétrole à la baisse souffle le chaud et le froid. Côté chaud, il réduit de fait les réserves disponibles, côté froid, il encourage la consommation. Comment gérer ce grand écart ?

Nous sommes en pleine contradiction. D’un côté, la baisse du prix du pétrole dans le monde est une bonne nouvelle. L’exploitation de sources « non conventionnelles », dont le prix est élevé, devient impossible. Le prix de vente serait inférieur à celui de l’extraction.

Fraises

hL’alimentation offre un excellent prisme pour observer la société et imaginer une voie vers le développement durable. Les fraises nous en donnent une bonne illustration.

Gourmandise

gourmandiseComment ne pas être gourmand de toutes les bonnes choses que nous offre la planète ? Ce serait un péché bien plus que capital que de les mégoter et de mépriser tous les festins qu’elle nous offre.

Il s’agit de bouffe, évidemment, mais il n’y a pas que La bouffe dans la vie. La gourmandise est une attitude générale, qui s’applique à bien d’autres plaisirs, à consommer sans modération.

Grenadier

L'exploitation des ressources renouvelables sans gestion appropriée peut conduire à des impasses. Le cas du Grenadier en offre une bonne illustration.

Nous allons parler de Poisson. Le grenadier est un poisson des grandes profondeurs. Avec l’empereur, le sabre noir, la lingue bleue et le siki, Requin des grands fonds, il vivait des Jours heureux, loin des regards. Comme il est très laid, les rares fois où il était pêché, par mégarde, il était vite rejeté par-dessus bord. On l’appelle queue de rat ! Les premiers essais de commercialisation se sont soldés par des Echecs, tellement ces poissons sont incongrus dans notre Culture culinaire.

Label

Les labels see multiplient comme des petits pains. On en trouve pour la nourriture, les maisons, les quartiers, les équipements de toutes sortes. Comment s'y retrouver, quand on veut progresser sur la voie du développement durable ?

Il est bien difficile de s’y retrouver, quand on a choisi de vivre en accord avec l’écologie.

Ménage

menageAgir sur la consommation des ménages est un des leviers pour aller vers le développement durable. Rétrospective de ladite consommation, pas toujours au rendez-vous du DD.

Ménage. Tel est le nom qui nous est donné, à nous la population ordinaire, dans les statistiques officielles. Des ménages qui consommons, voilà ce qui compte, avec notre « composition », le nombre de personnes, de parents, etc. et notre comportement, notre moral.

Pêche

pecheDepuis la mi-mars, la pêche en rivière est ouverte en France. Un loisir apprécié, mais aussi une occasion de ramener chez soi une friture ou une truite frétillante. Le poisson est-il un aliment recommandable ?

Ce n’est pas l’avis de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), qui recommande de ne pas consommer du poisson plus de deux fois par semaine.

Performance

Le culte de la performance est répandu. C’est bien de tenter de se dépasser, d’aller au bout de soi-même, et même un peu au-delà. Il faut cependant s’interroger sur le contenu de la performance.

La conférence de Rio plus 20 est présentée comme un échec. Un accord a minima, entre les pays du Sud qui craignent pour leur croissance, et ceux du Nord divisés et accrochés à leurs modes de vie. Un échec annoncé, qui ne surprend guère.

Public

La recherche d'économies dans les finances publiques est légitime, mais gardons-nous des raisonnements simplistes.

Un grand media lance une enquête : accepteriez-vous moins de services publics, de manière à payer moins d’impôts ?
Question anodine, dans l’air du temps, mais état zéro de la réflexion. Tout d’abord, elle masque une rupture avec la conception d’origine de la fiscalité.

Publicité

publicitSouvent critiquée par les écologistes, la publicité fait partie de notre univers. Comment en faire un agent de promotion du développement durable ?

Un mot aux nombreuses facettes. Dans le monde des affaires, ce sont les annonces légales sur les moments forts de la vie des entreprises qui font l’objet d’une publicité.

Ressources

Le 7 milliardième humain nous conduit à se poser la question de ressources. Pourrons-nous faire face aux besoins de toute cette population ? Où trouver les ressources nécessaires ?

L’eau est sans doute la ressource la plus sensible, celle dont nous ne pouvons pas nous passer et qui pourrait bien manquer pour une partie de la Population mondiale.

Sevrage

La facilité d’accès à une ressource nous en rend aisément dépendant. Et puis vient un jour où cette facilité disparait. Il va falloir s’en passer, ou en réduire l’utilisation. Un sevrage, une épreuve incontournable.

La lutte contre le réchauffement climatique conduit à la réduction de la consommation d’énergie fossile. Une réduction qui, pour être durable, ne peut s’opérer au détriment de la qualité de vie, de la production des biens et services qui répondent à nos besoins et font notre bonheur.

Shampoing

Un mot typiquement ordinaire, de la vie quotidienne. Un mot qui se décline dans l'univers du développement durable, avec de nombreuses ouvertures. On y trouve tout, l'économie, l'environnement et le social.

Chaque fois, c’est la même chose. Je n’arrive pas à bien doser, et je mets dans le creux de ma main le double de ce qui est nécessaire. Et ensuite, il faut bien plus de temps pour me rincer, c’est à dire plus d’eau, chaude de surcroît, et donc plus d’énergie aussi. Et il faudra traiter en aval, dans la station d’épuration, deux fois plus de produit. Un bilan catastrophique.

Soldes

Une curiosité grammaticale. Un mot qui change de sens selon qu’il est pluriel ou singulier, masculin ou féminin.

Au pluriel, le mot Soldes n’a pas le même sens qu’au singulier. Au singulier, il veut dire rémunération, appointement, salaire d’une peine.