association

Engagement

 

Le développement durable ne tombe pas du ciel. Il se construit tous les jours grâce à l’engagement des citoyens et de nombreux professionnels.

Les voies du progrès sont parfois déroutantes, comme l’a montré, par exemple, l’action des voleurs de cuivre sur l’éclairage des autoroutes urbaines.

Invisible

 

Nous réagissons à ce que nous voyons, et c’est bien légitime. L’invisible ne provoque guère de débat, et pourtant il pèse lourd. Il concerne aussi bien de bonnes choses, auxquelles nous tenons, et de vilaines, habilement cachées pour qu’on ne s’y intéresse pas trop.

Partenaire

partenaireL’intelligence à plusieurs. Voilà une voie vers le développement durable, partant du principe que nul ne peut relever tous les défis à soi tout seul. La question est de trouver le, ou les, bons partenaires et d’apprendre à travailler ensemble. Parfois, cela donne des assemblages inédits, voire improbables.

Prenons quelques exemples. Quoi de commun entre un éleveur de chèvres, un berger, et un fabricant d’électricité ? Et bien ils se sont rencontrés pour créer des centrales agri-solaires. Des centrales photovoltaïques au sol, mais surélevées de manière à laisser pousser l’herbe au-dessous et passer des moutons qui s’en nourrissent. Le risque est grand, en effet, que les grandes centrales photovoltaïques au sol ne soient destructrices de terres agricoles, et d’un potentiel de production, et bien sûr de biodiversité.

Protection

Protection, conservation, conservatisme, voilà des mots aux consonnances voisines, mais dont le sens peut être bien différent. Le développement durable nous conduit à une protection que l'on qualifierait d'offensive versus défensive.

Un mot bien utile, pour évoquer la défense de populations ou de valeurs, victimes de pressions excessives, parfois menacées ou même proches de la disparition.

Solitude

La solitude était le thème de la grande cause nationale de 2011. retour sur un sujet qui apporte un éclairage particulier du développement durable.

Voilà une « grande cause » nationale, celle de 2011 qui succède aux violences faites aux femmes. Un sujet lourd, avec des causes et des conséquences multiples.