Up to You !

Nicolas Froissard et William Elland-Goldsmith
Editions Rue de l’échiquier, 2016

Depuis que je fais la promotion du développement durable, j’insiste sur la seule vraie question : que puis-je faire, moi, dans mon univers et mon domaine de compétence, ici et maintenant ? Eh bien, c’est exactement la philosophie du groupe SOS quand il lance en 2013 un dispositif multiforme, une communauté d’intérêt, sous le nom de UP, UP conférences, UP cafés, UP Le Mag, UP Campus. Il s’agit de mettre en réseau et en évidence les initiatives multiples qui préparent le monde de demain. « Des innovations pour demain, dès aujourd’hui ». N’attendons pas de solutions toutes faites qui tomberaient du ciel. Do it your self pourrait-on dire, et c’est la société de demain qui est l’objet de ce mouvement d’opinion et d‘action.
UP to You est un bilan de deux ans de conférences. Des conférences réunissant à la fois des vedettes, comme Joseph E. Stiglitz, prix Nobel d’économie ou Muhammed Yunus, créateur du microcrédit, et des « entrepreneurs », des acteurs qui ont pris des initiatives originales, comme un salarié de l’entreprise SEB à l’origine d’un service de cuisine collective, étendu par la suite, avec le soutien de l’association Petits frères des pauvres, aux personnes isolées. UP to You apparait ainsi comme une réponse à la question « Comment l’innovation sociale et environnementale peut-elle participer à la construction d’entreprises responsables, d’écoles inspirantes, de sociétés apaisées ? ».
C’est le mélange de principes fondateurs de nouvelles pratiques et de pratiques effectives qui fait la richesse du mouvement, que l’on retrouve dans le livre UP to You. La synthèse fait l’objet de la dernière partie, la semaine de Juliette, qui met en scène l’ensemble des initiatives dans le cadre de la vie quotidienne de Juliette, « citoyenne engagée qui change le monde à son échelle ». Mais avant, le livre propose 5 parties pour structurer le propos et les témoignages : Renouveler notre démocratie (Aux actes, citoyens) ; changer l’école pour changer le monde avec par exemple le concept d’école du territoire, « comment puis-je apprendre de mo territoire ? » ; réinventer l’entreprise, « à l’image de ceux qui y travaillent » ; ré-enchanter l’économie, avec les comptes Nickel pour lutter contre l’exclusion bancaire et l’émergence d’une « économie contributive » ; innover pour quelle société ? notamment en partageant ladite innovation dans des réseaux ouverts (open source) et des FabLabs, lieux de création collective.
Un tour de piste de l’innovation sociale, avec de nombreuses références qui permettent de remonter les pistes qui vous attireront. Un avant-goût du futur …

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé