Paysages de France en bord de chemin

Georges Feterman et Marc Giraud
© Delachaux et Niestlé, Paris, 2021


Un principe guide ce livre : « la géologie est l’âme des paysages » nous disent en liminaire les auteurs. Avec l’appui de Bernard Deman, ils illustrent leur propos de photos, nombreuses, belles et instructives. 700 au total pour vous faire découvrir les paysages de France (hexagonale, en l’occurrence) à travers le prisme de la géologie, mère de toutes les batailles pourrait-on dire.


Une approche qui me rappelle celle d’Henry Bidou, mon grand-oncle, excusez-moi de ce côté personnel, dans son livre intitulé Paris (Gallimard NRF 1937), où il commence l’histoire de la capitale par sa géologie. « Sur la roche, la vie s’accroche » nous disent en effet Georges Feterman et Marc Giraud. De la nature des sous-sols et des sols dépendent la végétation et la vie animale, l’agriculture, l’architecture et en définitive l’identité d’un territoire. Ce livre est donc un guide pour nous aider « à décrypter la nature qui nous entoure », une sorte de leçon de géologie appliquée, une leçon qui stimule notre curiosité et notre envie d’apprendre, de comprendre. « Tout paysage recèle des trésors géologiques, botaniques, faunistiques ou architecturaux. Il suffit d’ouvrir l’œil ! »
Quelques rappels de fondamentaux, au départ de notre périple, pour retrouver les principaux repères. Roche mère, roche altérée, humus, le vivant qui peuple les sols, et les grands types de roches, sédimentaires, magmatique et métamorphique. Un petit bagage (un rappel pour certains) fort utile.
Le tour de France qui nous est proposé se décompose en 7 grandes familles de paysages : pays granitiques, en bordure de mer ou en haute altitude ; schistes et ardoises, résultant de sédiments compressés en couches fines et parallèles ; boues et argiles qui produisent des briques, retiennent l’eau des étangs, produisent des rivières en méandres et des bocages ; pays volcaniques, avec leurs spectaculaires orgues basaltiques ; pays de sable et de grès, avec les dunes et des vallées évolutives comme celle de la Loire ; territoires de sel, de houille et de tourbe, des marais salants au terrils ; pays calcaires, des falaises d’Etretat aux grands causses en passant par la Champagne.
Pour chacun de ces paysages, répartis sur tout l’hexagone, regard sur la végétation, les prairies et des forêts, les reliefs, la faune, l’architecture traditionnelle et les matériaux que la géologie a fourni pour monter les murs et couvrir les maisons, en chaumes, tuiles, lauzes et ardoises. La faune est bien sûr sauvage, mais aussi domestique, avec un intérêt marqué pour les vaches, qui témoignent de leur capacité d’adaptation à aux sols, aux altitudes et au climat. Abondance et tarentaise, normande, parthenaise, salers, montbéliardes se découvrent ainsi filles de la géologie, ainsi que leurs fromages. Ajoutons une mention sur les couleurs des paysages, marquées par les roches dominantes, les affleurements, l’eau et la végétation.
« Il y a un plaisir profond à marcher dans la nature au grand air, à visiter nos monuments naturels, à en apprécier la majestueuse beauté ». Ce livre nous en donne envie, et y ajoute des clés pour en profiter pleinement.

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé