Les routes du miel

Eric Tourneret et Sylla de Saint Pierre, Editions Hozhoni, 2015


Voilà le complément idéal de la Hulotte « spécial mouches à miel » publié dans les années 1970, pour tout comprendre sur les abeilles. Ici, c’est un tour du monde qui nous est proposé, qui nous entraîne sur des routes que nous aurions eu bien du mal à imaginer. Ce livre est une ouverture sur la diversité des abeilles, du miel et des cultures qu’il a engendrées. Nous voilà en haut des arbres de la forêt équatoriale du Congo, ou en pleine transhumance des abeilles en Roumanie, ou encore aux prises avec l’abeille géante de l’Himalaya. Des pratiques ancestrales aux ruches récemment installées sur les toits de Paris, nous sommes pris dans une sorte de tourbillon, où l’on trouve pêle-mêle des abeilles douces qui ne piquent pas et des abeilles tueuses, des fourmis à miel et les redoutables ennemis des abeilles comme les frelons asiatiques.
C’est un livre où les images tiennent une place majeure, comme dans la Hulotte, mais ce ne sont pas les dessins de Pierre Deom qui tiennent la vedette, mais les photos d’Eric Tourneret, des magnifiques photos prises dans des conditions incroyables, au cœur même des ruches, ou au milieu des essaims. Des commentaires, aussi, qui apportent les éclairages sur les acteurs que l’on découvre affairés autour des abeilles, et leur vie en harmonie avec elles.
Un livre d’écologie humaine, pour les amoureux de la nature et des abeilles. Un livre qui ne vous piquera pas, mais vous touchera par la beauté des images et l’audace dont il témoigne. Audace des apiculteurs, et audace du photographe.
Les photos d’Eric Tourneret seront exposées sur les grilles du Jardin du Luxembourg, à Paris, du 19 septembre au 19 janvier prochains. Une bonne occasion de voir ses images, que vous pourrez conserver, avec le livre !

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
conditions d'utilisation.

Participant à cette conversation

  • La retraite m'a permis de devenir apiculteur: 6 ruches dispersées sur l'agglomération de Clermont Ferrand.
    Plaisir de la découverte de la vie des abeilles, joie dans la collecte d'un essaim, minutie dans le marquage d'une reine,mais aussi soucis liés à la mondialisation: varroas omniprésents, et capture de deux frelons asiatiques autour de ces ruchers.Et, lors de la récolte, le miel qui coule comme de l'or fondu...

    à Clermont-Ferrand, France
    0 J'aime Raccouci URL: