Les nouvelles mobilités dans les territoires périurbains et ruraux

Les nouvelles mobilités dans les territoires périurbains et ruraux
Rapport de la mission présidée par Olivier Paul-Dubois-Taine
Centre d'analyse stratégique, rapports et documents, février 2012



La créativité à l'honneur. On pourrait ainsi résumer ce rapport qui tente de dégager des réponses opérationnelles, ici et maintenant, à  la question de la mobilité dans les territoires peu denses. L'enjeu est majeur. La moitié des kilomètres parcourus en voiture dans notre pays le sont dans ces territoires. Le double de ce qui est parcouru dans les grandes villes, et de ce que représentent les grandes migrations annuelles enregistrées en période de vacances. Au total chaque année ce sont 20 milliards d'euros de carburant qui sont dépensés pour cette mobilité. Si on ajoute que les habitants de ces lieux sont le plus souvent captifs de l'automobile, comme dise les technos, on voit l'importance de l'enjeu. Tout y est : de l'économique, du social et de l'environnement.
On dit souvent que l'innovation prend corps dans les grandes villes. Il n'y a pas de fatalité à cela, et le rapport d'Olivier Paul-Dubois-Taine illustre la créativité des campagnes. Il présente un panorama de solutions originales élaborées dans diverses régions de France. Citons le pays de Montbéliard dans le Doubs ville dans les rangs en Charente-Maritime ou le plateau de l'Aubrac, aux confins de trois régions.
Le rapport commence par poser le diagnostic, de manière à bien identifier les enjeux et quelques principes généraux de solutions. On y parle de système de transport intelligent, de centrales de mobilité dans la perspective d'organiser des déplacements en combinant les transports collectifs et individuels. Les frontières traditionnelles entre public et privé, les cloisonnements qui empêchent souvent de trouver des solutions originales, apparaissent ainsi comme des freins ou des blocages à faire sauter.
Il apparaît en particulier que l'innovation repose sur les acteurs locaux. Nous sommes dans une démarche ascendante, et non dans la reprise et l'application locale de solutions imaginées au niveau national. Les acteurs locaux sont bien sûrs les collectivités territoriales, mais aussi des particuliers et des entreprises. Il va falloir faire vivre, croître et embellir ses initiatives. Pour cela il faut des incitations des pouvoirs publics, mais aussi et surtout un accompagnement des acteurs, une ingénierie d'assistance au montage de projet, laquelle permettra au passage de capitaliser avec toutes les bonnes idées observées ici et là.
Parmi les propositions qui figurent dans ce rapport, on trouve une recommandation pour l'information en temps réel des usagers. L'informatique, le GPS, tous les systèmes de suivi des transports en commun, doivent être coordonnés pour permettre à l'usager de combiner l'ensemble des modes de transport
Autres volet à retenir : le développement rapide des voitures partagées. Il reste bien sûr de nombreuses réticences qui doivent être surmontées, et le rapport donne quelques clés pour y parvenir, parmi lesquels importance de la confiance des acteurs, qu'ils soient propriétaires de voitures ou candidats à un déplacement dans la voiture d'autrui. Ce sont des réseaux sociaux d'un nouveau type qui vont se constituer autour de voitures partagées.
Pour conclure cette présentation rapide de ce rapport très instructif, soulignons une de ces qualités essentielles : apporter des éléments de réponses immédiatement utilisables, à assembler dans chacun contexte particulier. En effet une des réponses à long terme consiste à jouer sur le mode d'urbanisation et l'organisation du territoire. Il s'agit là de paramètres structurants mais caractérisés par une profonde inertie. On ne change pas en quelques mois la physionomie des territoires. En revanche, puisque le « hard » est trop rigide, pourquoi ne pas trouver dans le « soft » des réponses, peut-être moins satisfaisantes dans les principes, mais immédiatement opérationnelles ?
Un rapport pragmatique qui ouvre des pistes. Il reste aux acteurs locaux d'en faire bon usage.

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé