Le réchauffement climatique et ses impacts

 

 

Jacques Exbalin
L’Harmattan, 2014
Tome 1. Le réchauffement climatique global
Tome 2. Le cas de la France, Avec les témoignages de Jean Jouzel, Nicolas Hulot, Yann Arthus-Bertrand, Yves Cochet et Brice Lalonde

De nombreuses bonnes fées, politiques et scientifiques, se sont penchées sur le berceau de cet ouvrage, et cela se sent.
C’est une véritable encyclopédie du changement climatique qui nous est proposée par Jacques Exbalin. Cet enseignant met en œuvre des trésors de pédagogie pour nous faire mieux comprendre en quoi consiste le réchauffement climatique, et en quoi nous sommes concernés.


A côté d’une approche générale des enjeux, avec les données issues des derniers rapports des spécialistes, Jacques Exbalin nous apporte dans le tome 1 une série d’éclairages sur des sujets concrets, bien délimités. Il nous entraîne dans le grand Nord, ouvre de nouvelles voies maritimes, observe la fonte des glaciers. Il nous fait visiter l’Himalaya et l’Amérique latine, nous fait entrevoir le sort des réfugiés climatiques. Il observe la vie animale et végétale, et la manière dont elle réagit au réchauffement. L’ours polaire, les manchots, les crocodiles, les coraux et les tortues marines, et jusqu’au koala : il nous décrit leur avenir dans une planète plus chaude. Il nous rappelle par exemple que « 99 % de l’eau douce a la surface de la Terre existent sous forme de glace dans les calottes glaciaires (ou inlandsis) qui recouvrent les terres du pole Sud et du Groenland ». Leur fonte, qui s’accélère dangereusement, est due essentiellement au réchauffement des océans qui les entourent, et provoque une redoutable hausse du niveau des mers. On apprend également que le sexe des crocodiles et des tortues de mer dépend de la température d’incubation des œufs dans le sable. Le réchauffement climatique bouleverse la proportion mâles-femelles, et met l’espèce en danger.

 

Vos l’aurez compris la vertu principale de cet ouvrage, outre la documentation exceptionnelle que vous y trouverez, est la diversité des approches. Autant de « portes d’entrées » dans cet univers du réchauffement climatique, souvent bien général et lointain.
Le deuxième tome est centré sur la France. Là encore, ce sont des éclairages précis sur différents phénomènes, sur des sites particuliers ou sur certaines espèces qui nous sont proposés : Les températures et les pluies sont bien sûr les premières données explorées (nous apprenons qu’1 degré de réchauffement équivaut à un décalage des températures de 180 km vers le nord), avec les conséquences sur la pluie, les tempêtes et les incendies de forêt. L’avenir du mont Blanc et de la Camargue permet d’illustrer les conséquences du réchauffement sur des sites sensibles, tout comme les chapitres sur les grands massifs montagneux, le littoral, la méditerranée. Les espèces animales et végétales, la forêt, l’agriculture, la viticulture et toute une série d’animaux familiers, oiseaux, poissons et papillons, ou encore chenilles processionnaires, sans oublier les méduses, font l’objet de chapitres fort bien documentés. Les villes ne sont pas oubliées, avec un développement sur « l’ilot de chaleur urbain » et les recherches en cours pour réduire la température dans les centres urbains. Les maladies liées au réchauffement sont aussi présentées. Un tour d’horizon très étendu, qui se termine par des éléments de solutions : l’alimentation, le territoire, l’énergie.
Dans les deux tomes, chaque chapitre est largement illustré, et est complété de références et d’adresses « pour en savoir plus ».
Cette encyclopédie a le double mérite de dire l’essentiel, et de donner envie d’en savoir plus.

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé