Le bio grow book

Karel Schelfhout & Mig
Mama Editions, 2016


Ce blog a présenté de nombreux ouvrages pratiques de jardinage ou de cuisine, orientés sur un point particulier, avec des recettes pratiques adaptées au point de vue retenu. Voici, à l’opposé, un livre encyclopédique, qui a l’ambition de faire le tour de la question de la culture bio, en intérieur et en extérieur. Une sorte de cours d’agronomie de près de 600 pages abondamment illustrées de photos et de dessins.
La théorie et la pratique sont étroitement mêlées dans cette somme qui part de l’état d’esprit du jardinier pour proposer in fine des stratégies de culture, après s’être intéressée au sol (vie dans le sol et structure), aux nutriments des plantes et au différentes formes de compost, et avant de faire le point sur la question sensible de l’eau, les maladies des plantes, et de conclure par un panorama des nouveautés dans le domaine, comme l’hydroponie bio et les jardins verticaux.
Les auteurs l’affirment très clairement, « le jardinier bio travaille au flair ». A chacun de trouver les bonnes réponses : « Si un livre peut montrer la voie, l’observation et l’apprentissage constituent le point de départ pour trouver les solutions aux défis que vous rencontrerez ». Pas de règle absolue et universelle, autre que l’importance de l’observation et un principe général : Le cultivateur bio « nourrit le sol, et non la plante ». C’est « un état d’esprit fondamentalement différent de celui d’un utilisateur d’engrais chimiques ».
C’est donc avec une grande ouverture d’esprit que les auteurs proposent des connaissances, des pratiques, des « astuces », pour entrer dans l’état d’esprit bio, par nature diversifié. L’ouvrage est construit autour de l’importance accordée au sol et de la vie qu’il abrite, qui est la marque de l’agriculture biologique. Comment favoriser la vie dans ce milieu particulier, comment la renouveler, comment opérer le retour légitime des matières prélevées, telle est l’orientation majeure de ce livre qui donne des repères aux candidats jardiniers bio, et lui permet de se lancer dans un cadre balisé. Un chapitre détaille notamment la manière de fabriquer un compost, du compost froid au compost « bokashi », en passant par le compost chaud et le lombricompost. Sans oublier les vertus de l’infusion de compost, qui permet d’accélérer et de renforcer les effets d’un compost ordinaire.
Un ouvrage de référence, qui apporte les bases dont tout jardinier bio a besoin pour se lancer, sans dogmatisme ni préconisation absolue. Un livre qui donne envie de passer aux actes.

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé