Des papillons dans mon jardin

Comment les attirer avec les plantes appropriées
Bruno P. Kremer
©Delachauxet Niestlé, 2020

De l’écologie au quotidien, pour la biodiversité. « La superficie de tous les jardins d’Europe est environ trois fois supérieure à celle des zones protégées ». Nous avons donc un rôle à jouer pour contribuer à la richesse biologique, et ce livre nous donne des indications sur le Comment, après une brève introduction sur le Pourquoi. Les jardins sont loin de rivaliser en surface avec les espaces agricoles ou forestiers, mais ils ne sont pas négligeables pour autant, et il ne dépend que de leurs propriétaires d’en faire des points forts de biodiversité.
Les papillons sont des insectes pollinisateurs assez curieux du fait de leur métamorphose. Œuf, puis larve (chenille), puis nymphe (chrysalide) et enfin l’aboutissement, le papillon en majesté, l’adulte dit imago. Chaque étape de cette transformation a ses exigences en termes de gîte et de couvert, ce qui a des conséquences sur l’aménagement du jardin et les plantes qui s’y trouvent. Schématiquement, « le jardin doit abriter autant d’habitat que possible ». Vous trouverez la notice nécessaire pour réaliser vous-même un dortoir à papillons, si les lieux n’en offrent pas spontanément.
Le papillon permet de joindre l’utile à l’agréable. Il y a sa mission de pollinisateur, déjà évoquée, qu’il remplit grâce à des trompes particulièrement développées pour aller chercher le nectar, ce qui lui donne une position privilégiée pour certaines fleurs difficiles d’accès pour les autres insectes moins bien outillés. En puisant le nectar, il prélève du pollen sans même s’en rendre compte, qu’il dépose sur une autre fleur. Il a une deuxième mission, celle de nous mettre en joie, avec ses couleurs extravagantes. Le papillon, c’est de la poésie, des souvenirs d’enfance, du plaisir. Ne nous privons pas de ce double dividende, pour reprendre un vocabulaire plus techno, du bien pour la nature et du bonheur pour les humains.
Passons à la pratique. L’ouvrage décrit 40 papillons particulièrement adaptés à nos jardins. Ils portent des noms à forte résonnance, apollon, citron, demi-deuil, tristan, virgule ou mariée, et bien d’autres encore. Une fiche vous décrit l’animal, chenille et imago, indique les plantes qu’il affectionne, et comment l’attirer. Le tout abondamment illustré, bien sûr. Ce « guide des papillons » est suivi du « guide des plantes pour le jardin », où vous trouverez la description de 80 plantes, avec les précisions sur leur intérêt pour les insectes du jardin.
Un bon instrument de travail (et de plaisir) pour les jardiniers, amateurs ou non, amoureux de la nature.

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé