Adapter son jardin au changement climatique

Jérôme Jullien
©Ellebore/Sang de la Terre et éditions Eyrolles 2021


Il n’y a pas que la puissance publique et les grandes entreprises qui peuvent réagir face au changement climatique, chacun d’être nous peut le faire et notamment tous ceux qui possèdent un jardin.
Tout d’abord, comment se manifeste le changement dans votre jardin ? Vous pensez aux variétés et à leur adaptation au contexte, il en est souvent question avec les espèces forestières qui montent vers le Nord ou dans en altitude, mais il y a bien d’autres aspects. De nouvelles plantes invasives, qui trouvent de bonnes conditions pour se développer, ou encore de nouveaux ravageurs, ou des anciens qui se sentent plus forts avec des hivers doux, ou des parasites qui bénéficient de l’humidité, comme le mildiou ou l’armillaire. Heureusement, il y a aussi des auxiliaires des cultures qui s’en portent mieux. Espérons que l’expansion des deux parties, les bons et les méchants, s’équilibreront, mais il vaut mieux aider le sort, et favoriser les bons. « Tout jardinier peut agir contre le développement d’organismes nuisibles émergents ou encore ré-émergents ».
Il n’est pas surprenant que les méthodes préconisées soient celles de tout bon jardinier, juste poussées à un niveau supérieur. Bonne connaissance des sols, choix des variétés, diversification, etc. Il n’y a pas de miracle. Mais là encore, comme on le voit souvent avec le développement durable, il faut accepter de changer, de « concevoir son jardin autrement », un jardin résilient.
Prenons quelques aspects de ces jardins. Il faut bien sûr favoriser la diversité. Les plantes indigènes fourniront la base, elles permettent de consolider le lien entre le jardin et son environnement, mais il faut aussi des végétaux exogènes, dépourvus de caractère envahissant. Ils apporteront au jardin « leur capacité d’adaptation à certains facteurs de stress qui pénalisent les plantes locales, comme la sècheresse persistante du sol ou chaleur caniculaire en période végétative ». Il existe même des plantes « reviviscentes » qui peuvent repartir après s’être complètement desséchées. L’objectif est « disposer d’un cortège floristique étendu », qui permet une adaptation aux conditions d’aujourd’hui et de demain.
Il faudra aussi créer des microclimats, notamment avec des plantes à palisser, et se protéger avec des haies perpendiculaires aux vents dominants. Pour les fruits, choisissez des variétés à floraison tardive de manière à réduire le risque de gelées tardives. La taille est une autre manière d’obtenir ce résultat. Le changement climatique est avant tout un dérèglement, avec des évènements brutaux, orages, gelées, sècheresses, dont il faut se protéger. C’est dans cet esprit que vous choisirez des variétés de légumes qui ne montent pas en graine en été, phénomène qui ira grandissant avec les canicules. Le paillage est une autre manière de lutter contre le stress hydrique.
N'oublions pas les auxiliaires des cultures, que votre jardin doit attirer en offrant le gîte et le couvert. Plantes mellifères, murs en pierres sèches, sols aérés, etc. Les floraisons offrent des moyens de subsistance aux pollinisateurs, faisons en sorte d’assurer la continuité de ces approvisionnements, notamment en période de fin de grandes cultures comme le colza.
Rien de révolutionnaire, aucune révélation spectaculaire dans ce livre de conseils pratiques. Tout bon jardinier pourra « adapter son jardin au changement climatique » sans avoir à se remettre en cause, bien au contraire. C’est en redoublant d’attention, en étant vigilant dans le choix des arbres et des plantes, ingénieux dans l’organisation du jardin, des qualités de tout bon jardinier, que la résilience se construira. Les conseils de Jérôme Jullien vous aideront à repérer les enjeux et à organiser la résistance. De nombreux encadrés apportent les données et références pratiques pour y parvenir. Un résultat bon pour le jardin et ceux qui le cultivent, comme pour la collectivité qui bénéficiera d’une nature généreuse et diversifiée. Encore un double dividende !

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé