Skip to main content

Recettes de la nature

Jill Cousin et Anne-Claire Héraud
©Tana Editions, 2023

L’ouvrage se présente comme une application pratique des théories d’Elinor Ostrom, prix Nobel d’économie en 2009, pour ses travaux sur la gestion des biens communs. Cueillette, chasse et pêche se situent bien dans cette logique, avec le risque de surexploitation des ressources que la nature nous offre. Avant d’entrer dans le vif du sujet, nous voici entraînés dans une réflexion sur les relations de l’Homme et de la nature, avec le concours de nombreux philosophes. Les autrices nous invitent à « repenser le vivant » plutôt qu’à « protéger la nature ». L’alimentation offre un cadre idéal pour cette approche, dans ces temps où « la modernité a créé une distance entre les aliments et ceux et celles qui les mangent ». Ce livre, sous couvert de bonnes recettes, « explore notre relation au vivant ».

Voyons ensuite comment cette relation s’exprime, avec les différents vivants que sont les champignons, les fruits, les baies, la pêche en eau douce, la chasse, les fleurs, les algues et les coquillages, et enfin les herbes et les plantes. Avant de passer aux recettes, quelques informations sur le produit, sa place dans son milieu naturel, son mode de reproduction, la réglementation dont il est l’objet. « Cueillir, pêcher ou chasser, c’est aussi porter attention au vivant pour manger en conscience ». Si vous ne le saviez pas, vous apprendrez par exemple à vous modérer dans la cueillette : « Ne pas cueillir plus que nécessaire, et toujours laisser 70% de plantes sur place pour qu’elles puissent grainer et repousser lors des prochaines saisons ». Le respect du vivant doit rester une préoccupation permanente.

Les espèces sauvages comestibles sont très nombreuses. Il a fallu faire des choix, pour chacun de ces types de produits de la nature. Le gibier, par exemple, est représenté par l’escargot, le lapin de garenne, la biche et le sanglier, et les fleurs par la reine des prés, l’hélichryse d’Italie et le sureau noir. Et à chaque fois, une recette qui vous donne l’eau à la bouche. S’y ajoute une vingtaine de « recettes de base », multi usages, pour des infusions, des sirops, des pickles, du pesto et bien d’autres préparations que vous confectionnerez avec les produits de la nature, que vous aurez prélevés vous-même dans le respect des biens communs. De magnifiques photo et dessins accompagnent ce plaidoyer. Bon appétit !

  • Vues : 206

Ajouter un Commentaire

Enregistrer