Skip to main content

La nature retrouvée

Biodiversité et HLM
Eve Jouannais
©Editions Gallimard, collection Alternatives,2024

C’est Alphonse Allais à l’envers. Remettre de la nature dans les villes. Une nature présentée en introduction par Emmanuelle Cosse, présidente de l’Union Sociale pour l’Habitat (USH) comme un « humanisme raciné ». Loin d’une « coquetterie paysagère, « elle structure le patrimoine et la vie des quartiers ». La nature s’exprime de mille manières, réparties ici en 7 grandes parties avec de nombreux recoupements : vivre ensemble, alimentation, santé, paysage, architecture, eau et métiers.

Nous voici donc partis pour une visite de cités HLM en tous genres, ayant toutes eu le souci de la biodiversité, chacune à leur manière. Cas d’espèce et témoignages se succèdent pour nous décrire ces opérations, accompagnés de planches pédagogiques signées Deyrolle, partenaire de l’USH.

La « renaturation » voulue comme un facteur d’épanouissement de soi et de ses proches ». « Le vivre-ensemble se construit au travers des activités passives et actives qu'offrent ces espaces ouverts plantés, » ce qui suppose une adhésion de tous les intéressés. En pleine terre ou hors de terre, dans des parkings désaffectés et sur des toits disponibles, le maraichage permet de « comprendre comment se produit ce que l’on mange ». C’est la tradition ancienne du jardin ouvrier qui est ainsi reprise en « jardins partagés ». La biodiversité invite aussi à bouger, et les perspectives dégagées d’espaces verts favorise « l’équilibre psychologique, mental et social ». La cité HLM devient un « parc habité », dans la tradition des cités jardins. L’architecture fait largement appel à la conception bioclimatique et aux matériaux biosourcés. Le végétal est partout sur le bâti. L’eau est l’objet de toutes les attentions, l’eau de pluie, à retenir sur place, ou à infiltrer ou à diriger vers des zones humides, tout comme l’eau dans les immeubles, à économiser ou à recycler. Les métiers des personnels des cités sont enfin marqués par cette préoccupation récente, qui les enrichit et change le regard des habitants.

La biodiversité est ainsi en majesté. Elle retrouve sa place dans des territoires dont elle avait été exclue, et leur redonne paradoxalement une dimension humaine bienvenue. La nature retrouvée !

  • Vues : 131

Ajouter un Commentaire

Enregistrer