Un bon signal

L'accord de Paris signé à l'issue de la COP21 va entrer en vigueur. Les conditions à remplir viennent d'être réunies, avec la ratification de l'Inde et de l'Union Européenne. C'est un bon signal, même si l'accord n'est pas vraiment contraignant. C'est la première fois dans l'histoire de ce type d'accord que la ratification est si rapide, moins d'un an ! C'est peut-être là qu'est le bon signal, la réactivité des Etats, qui laisserait penser que la prise de conscience progresse. La signature de l'Inde est évidemment intéressante, mais c'est surtout son initiative qui fera bouger les choses. L'Alliance pour le solaire, lancée au cours de la COP21, avance elle aussi. Au-delà d'engagements formels, c'est la collaboration entre tous les acteurs qui fera progresser la lutte contre le dérèglement climatique. L'Allinace pour le soleil est une de ces initiatives, pour permettre à tous les pays d'accéder à cette énergie abondante et non polluante. C'est l'intérêt de ces grandes rencontres annuelles, comme les COP, de stimuler la coopération, même si l'adoption d'objectifs chiffrés n'est pas à négliger. Ils donnent un cap, fixent une exigence, mais ce serait vain s'il n'y avait une mobilisation des acteurs sur les moyens de progresser. Gageons que la rapidité des ratifications accelerera la mise en routre de coopérations fructueuses.

Edito du 5 octobre 2016

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé