Donner un sens au progrès

La recherche d'un nouveau monde, avec des pesrpectives de progrès pour l'ensemble de la population mondiale, n'est pas "un long fleuve tranquille". Les obstacles sont nombreux, et parmi eux les fondamentalismes de tous ordres, sur fond notamment de religion ou de théories économiques, qui se rattachent frénétiquement au passé. Le terrorisme exploite cette crainte de l'avenir, et l'absence de perspective causée par les résistances au changement, nombreuses et diverses. Le développement durable peut-il apporter une réponse au terrorisme ? Plutôt une attitude, une manière d'aborder la question, fondée sur la nécessité d'innover et de ne pas compter sur le simple renforcement des anciennes techniques de sécurité publique. La communication est l'arme principale des terroristes, et les attentats en sont les points de départ, pour diffuser la peur, le doute, la suspiscion. C'est dans la communication qu'un élément fort de réponse, durable, se trouve sans doute, pour que les attentats ne mettent pas en cause les fondamentaux de notre société. La responsabilité des medias et de nos dirigeants est directement engagée de ce point de vue. Il faudra y ajouter une autre dimension, plus "offensive", à savoir faire émerger une perspective engageante pour l'avenir, donner un sens au progrès. Ce sera la meilleure manière de couper l'herbe sous le pied des prêcheurs de guerre.

 

Edito du 27 juillet 2016

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé