Dépassement

En décembre dans les années 1970, 1er octobre en l'an 2000, le 13 août l'année dernière, c'est le 8 août cette année. Le jour où l'humanité a consommé l'équivalent de ce que la planète produit en une année. La production de 365 jours brûlée en 220 jours, soit un déficit de 40%. Cette situation existe depuis plus de 35 ans, avec des différences significatives entre les pays, les "champions" étant les australiens : si tous les terriens vivaient selon le mode de vie australien, il faudrait 5,4 planètes pour faire face aux besoins de l'humanité. Comment faisons-nous ? en tapant dans le capital, puisque le revenu est insuffisant. C'est à dire en dégradant la capacité de la planète productive de la Terre : désertification, baisse des stocks de poissons sont des illustrations de cette pratique, conséquences de la pression excessive sur le milieu naturel. Des solutions techniques, culturelles, et en terme d'organisation sociale existent pour renverser cette tendance, et renforcer la capacité productive de la Terre. C'est en les mobilisant que l'on concrétisera le concept du "facteur 4", deux fois plus de bien-être en consommant deux fois moins de ressources. Le "mot de la semaine" est donc "jour", rédigé en juin 2011 et repris aujourd'hui. Les jeux olympiques sont par ailleurs l'occasion de remettre à la Une le mot Sports.

Edito du 10 aout 2016

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé