+2°, comme si vous y étiez

 

La mer Méditerranée aujourd'hui est plus chaude de 2 ou 3 degrés par rapport à la normale saisonnière. C'est une des explications aux déluges qui s'abattent sur le midi de la France, avec une mention particulière pour les secteurs au Sud des Cévennes.

Une conjoncture climatique particulière, mais une traduction concrète de ce que peut donner un réchauffement de 2° pour la planète. On comprend alors quels sont les dégâts que le réchauffement peut provoquer, et pourquoi les scientifiques du GIEC donnent ce chiffre de 2° de hausse comme une limite qu'il serait très dangereux de franchir. Une autre voie est possible, il faut juste vouloir relever le défi, comme nous y invitent Jean Jouzel et Anne Deroise (voir le défi climatique en note de lecture)

 

 

Edito du 15 octobre 2014

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé