Au-delà de la gestion administrative

Comme d'habitude, la réforme de la fonction publique est lancée sur des bases exclusivement numériques. Qui dit mieux en matière de réduction du nombre de fonctionnaires. La vraie question est bien sûr ailleurs, et le développement durable commence toujours par se poser la bonne question. L'important c'est le service rendu, son utilité sociale, sa qualité, et le rapport coût/service rendu. Le monde change, nos préoccupations aussi, comme notre structure démographique, nos technologies, nos modes de vie et nos attentes, nos modèles économiques, culturels, nos relations avec les autres pays. la fonction publique doit donc suivre cette évolution, s'adapter au changement, et s'organiser pour le faire en continu. L'effectif est un des paramètres d'adaptation, mais c'est loin d'être le seul. La définition des tâches, la complémtarité public-privé, et notamment avec secteur associatif, qui prend en charge de nombreux services publics, l'organisation des équipes, leur management, leurs conditions de travail, et bien d'autres paramètres sont à prendre en considération. Le bon nombre sera le résultat d'une réflexion intégrant tous ces paramètres, et l'annoncer en début de discussion ne peut que la compliquer. L'approche par le nombre occulte vite les autres aspects, et évite de se poser la question de qualité du management, de l'organisation pyramidale, de la dilution des responsabilités. L'Etat et de nombreuses collectivités sont de mauvais patrons, entre rigidité et laxisme, ce n'est un secret pour personne, et la première réforme serait de s'attaquer à ce problème. Au-delà de la gestion administrative du personnel, il y a une exigence en termes de relations humaines, d'autorité "naturelle",  de goût de l'initiative à répandre, de qualité de la vie au travail. Voilà un beau dossier de développement durable.

Edito du 7 février 2018

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé