Skip to main content

L’appel de Nîmes

 

Quatrième en termes de volume d’argent concerné (de 70 à 214 milliards de dollars par an) , la criminalité environnementale a fait l’objet d’une conférence internationale « Sécurité et Crimes contre l’environnement », les 9 et 10 novembre derniers, à l’initiative d’INTERPOL, de FITS et de Nîmes Métropole. Ce fut l’occasion pour les participants de lancer un appel afin que les décideurs prennent les mesures opportunes pour endiguer le phénomène croissant de la criminalité environnementale, avec deux objectifs essentiels :

* Renforcer la prévention des crimes environnementaux - Poursuivre les efforts de coordination internationale pour lutter contre les réseaux criminels - Améliorer la réparation des préjudices causés par les crimes environnementaux.

* Intensifier la répression des crimes environnementaux - Procéder au suivi des mesures de lutte contre la criminalité environnementale

Notre rubrique « L’invité » est heureuse d’accueillir cet appel. La meilleure illustration de la note "Crime".

 

  • Créé le .
  • Dernière mise à jour le .
  • Vues : 1584

Ajouter un Commentaire

Enregistrer