Skip to main content

La justice au secours de l'environnement

Pendant les vacances, la justice continue. Une justice très intéressante, il s'agit de la justice climatique, chère à Christian Huglo, et c'est aux Etats-Unis d'Amérique. L'administration souhaitait mettre un terme à une action engagée par une ONG, "Our children trust" et 21 jeunes plaignants, contre l'Etat Fédéral. Ils estiment que leurs droits fondamentaux sont en danger du fait des subventions de l'Etat fédéral aux énergies fossiles. Et bien c'est la cour suprême des Etats-Unis qui a tranché, le 30 juillet dernier : la requête est légitime, et la demande d'interruption est rejetée, à l'unanimité des juges. ce n'est pas le procès sur le fond, qui est prévu d'ici la fin de l'année, mais c'est une avancée considérable dans le droit américain.

Voilà donc une cour suprême, avec une majorité conservatrice bien connue, qui reconnait sans ambiguité l'importance du fait climatique, contrairement à l'administration Trump. Une bonne nouvelle, qui montre que le droit peut apporter une réponse là où les forces politiques ou économiques semblent hostiles. Les chemins de la transition sont multiples, et le droit est l'un d'eux. Nul doute qu'il sera fécond, avec la maitrise du risque, autre levier important chez les financiers.

 

Edito du 22 août 2018

  • Vues : 1197

Ajouter un Commentaire

Enregistrer