Skip to main content

Agir ou subir

C'est le 5 mai, le jour du dépassement pour la France. Si tous les humains vivaient comme les Français, les prélèvements nécessaires pour faire face aux consommations atteindraient le 5 mai la capacité de production de la planète de l'année entière. C'est comme si nous avions dépensé le 11 du mois l'intégralité du salaire attendu à la fin du mois. Nous vivons donc largement au dessus de nos moyens. Comment cela est-il possible ? En prélevant sur le capital nature, et grâce aux très fortes inégalités et à la très faible consommation d'une partie de l'humanité. Deux raisons qui ne sont pas durables, le capital nature n'est pas infini, comme on le voit notamment pour la pêche, et les pays pauvres tendent légitimement à rattraper leur retard. Il faut donc changer profondément notre mode de production et de consommation, pour revenir à un équilibre. Plusieurs pistes pour cela, parmi lesquelles l'efficacité dans l'usage des ressources. A titre d'exemple, le developpement des LED permet de diviser par 10 le besoin de ressources nécessaires pour l'éclairage. Plus performant, mais aussi plus intelligents, pour tirer le maximum de service des ressources disponibles. C'est l'économie circulaire, qui consiste à transformer les déchets en ressources. C'est encore le discernement, qui permet de faire le choix des consommations les plus utiles ou agréables, au lieu de consommer pour consommer, dans une sorte de course sans fin. Pour prendre l'exemple de l'alimentation, qui représente un tiers de notre "empreinte écologique", c'est le choix des produits locaux et de saison, la lutte contre l'obésité, et la recherche de la qualité associée à un rééquilibrage entre les produits végétaux et animaux, favorable à notre santé, à notre porte-monnaie et à la planète. Les pistes sont nombreuses, elles peuvent être attractives à condition d'accepter de changer et de construire nous-même les modes de vie de demain. Le pire serait de retarder le changement et de se le faire imposer par les évènements. Agir ou subir, à vous de choisir.

Edito du 16 mai 2018

  • Vues : 1428

Ajouter un Commentaire

Enregistrer