Skip to main content

Le Grand Paris toujours oublié

L'extension du stade de Roland-Garros revient devant le tribunal. L'occasion de souligner une fois encore la résistance d'arrière garde à une approche Grand Paris. Comme pour les tours, arrêtons de raisonner Paris, en y concentrant toutes les richesses et le symboles de prestige. Il faut créer ailleurs, dans le Grand Paris, des points forts qui cristalliseront les nouvelles limites, et répartiront la pression touristique et culturelle sur un espace revisité et revivifié. Une occasion de donner de la dignité à des territoires laissés en déshérence. Wimbledon n'est pas au coeur de Londres, mmais dans le Grand Londres. De même Flushing Meadows était juste un terrain vague, une « vallée de cendres » (valley of ashes) poussiéreuses comme le surnommait l'écrivain américain F. Scott Fitzgerald (source Wikipedia). Roland Garros est trop petit ? Une formidable occasion de donner du sens au Grand Paris.

Edito du 18 février 2015

  • Vues : 1569

Ajouter un Commentaire

Enregistrer