Skip to main content

Do it yourself

 

La défiance vis à vis des institutions est hélas bien connue, et elle ne s'exprime pas que sur le pouvoir d'achat et la vie personnelle : elle concerne aussi l'intérêt général, en l'occurrence la lutte contre les dérèglements climatiques. Ils sont près de 9 sur 10 à penser que celle-ci ne va pas assez vite, que les gouvernements sont les premiers responsables, bien avant les entreprises et surtout les collectivités locales, plutôt bien vues de ce côté-là (1).

Ils pensent qu'il ne faut pas attendre, même si les autres pays ne s'engagent pas à la mesure du problème.  La fabrique écologique, à l'origine du sondage, publie an parallèle une sorte de petit livre vert, Pourquoi attendre ?, sous-titre : innover pour le climat (2). Voilà un recueil de bonnes idées pour avancer sans attendre. Le panorama exploré est large, de l'organisation de l'action publique à l'économie collaborative en passant par la mobilisation des PME et de l'épargne. Sur le point de la rénovation énergétique des logements, l'idée développée abondamment sur ce blog est mise en avant : plus que des incitations fiscales, il s'agit de donner envie de rénovation, et souvent sur d'autres aspects que la thermique. Bien vu ! Un livre pour s'engager sans attendre. Pour passer du "Y'a qu'à" au "Do it yourself".

1 - Sondage Harris Interactive mené du 6 au 8 octobre 2015 auprès de 1014 français de 18 and et plus
2 - Aux éditions Rue de l'échiquier

 

Edito du 21 octobre 2015

 

  • Vues : 1563

Ajouter un Commentaire

Enregistrer